Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse de l'Immaculée Conception
Menu
Navigation

Mardi 20 décembre: les guirlandes

L'habitude de décorer nos maisons remonte à la seconde moitié du XIXe siècle. En 1860 les marchands de Montréal offraient des feuilles de houx et des boules de gui à leurs plus importants clients. On réalisait aussi des guirlandes de fleurs entrelacées que l’on suspendait un peu partout dans la maison et on décorait les tables de corbeilles de fleurs séchées, en cire ou en papiers.

La maison se décorait également de branches de sapins et les fenêtres s’illuminaient de décorations d’étoiles ou de petits personnages.
Comme les pommes de pins ou les noix, le houx fait partie des plantes symboliques de la décoration de Noël :

Une légende raconte que la Sainte Famille fut contrainte de fuir l’Egypte afin d’échapper à la colère d’Hérode qui voulait assassiner Jésus. On raconte que lorsque les soldats d’Hérode furent sur le point de les trouver, le houx a étendu ses branches pour dissimuler les parents et l’enfant Jésus. En guise de reconnaissance, Marie bénit le houx en annonçant qu’il resterait éternellement vert, symbole d’immortalité.

A partir de papier journal...

Découper des bandes d'environ 5 cm

Scotcher les extrémités de 2 bandes perpendiculairement et plier une bande après l'autre.

Il ne reste plus qu'à déplier pour obtenir votre guirlande.