Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse de l'Immaculée Conception
Menu
Navigation

Mercredi 7 décembre

Décorations du sapin de Noël

 

Au Moyen-âge, on célèbre la période du solstice d'hiver et de Noël avec des branches d'arbres de toutes espèces, bouleau ou chêne, avec une préférence pour les plantes persistantes comme le buis ou le genévrier, et aussi bien sûr, le sapin, dont le vert persistant symbolise l'immortalité. Autant de signes discrets mais solides qu'au milieu du froid de l'hiver la nature renaît ou demeure…
 
Mais la véritable origine de l'arbre de Noël se trouve probablement dans la tradition médiévale des jeux de mystères, la nuit de Noël, sur le parvis des églises. Ces mystères mettaient en scène en particulier l'histoire de la chute d'Adam et Ève au paradis, rachetée par la venue du Christ, au point même que dans certains calendriers anciens les noms d'Adam et Ève figurent pour cette date.

Dans la représentation des mystères sur le parvis des églises, l'arbre de la connaissance du bien et du mal et l'arbre de vie de la Genèse (Gn 2, 9) n'en font qu'un. l'imagination et la piété populaires les a rassemblés.
 
Dès cette époque, l'arbre est décoré de pommes et d'hosties. Les pommes renvoient à l'arbre de la tentation, les hosties à l'arbre de vie et au pain eucharistique. De la même façon on fait le lien entre cet arbre et celui de la croix. La croix est ainsi parfois représentée sous la forme d'un arbre, auquel on attachait, comme sur l'arbre de Noël, hosties et pommes.

A la maison, on accrochait à l'arbre de Noël une ou plusieurs pommes (rappel de la faute des origines) éventuellement des roses en papier multicolore, rappelant le fleurissement de l'arbre de Jessé évoqué par Isaïe (Is 11, 1 ss.), parfois des dattes et des noix, de l'or « qui grésille » - fines feuilles de métal doré, en rappel de l'or apporté par les mages -, ou encore du sucre, tandis que l'hostie cédait la place aux petits gâteaux de Noël, pains d'épices décorés sur lesquels étaient représentés Adam et Eve.

Idée de fabrication de boules de Noël

A partir:

- de farine et d'eau (5 doses d'eau et 1 dose de farine) pour faire la colle à papier

- d'un ballon

- d'un élastique

- d'un peu d'huile

- de ficelle

Gonfler le ballon et le fermer avec l'élastique
Badigeonner d'huile le ballon.
Tremper la ficelle dans la colle et l'enrouler autour du ballon.
Laisser sècher jusqu'à ce que la ficelle durcisse.

Décoller délicatement le ballon de la ficelle (en poussant avec le bout d'un crayon), et dégonfler lentement le ballon avant de le retirer.

 

 

Maintenant en famille décorons l’arbre de Noël !