Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse de l'Immaculée Conception
Menu
Navigation
Actualités
Mercredi des Cendres

Messes avec imposition des cendres à 7h00 (chapelle de l’aumônerie) - 9h00 – 12h00 et messe solennelle à 19h30

CONFÉRENCES DE CARÊME À NOTRE-DAME DE PARIS 2016 - DEMANDEZ LE PROGRAMME !

Comme chaque année, les six dimanches précédant Pâques, à partir de 16h30, Notre-Dame de Paris accueille les Conférences de carême. Voici le programme de cette année, sur le thème de la culture et de l’évangélisation.

Carême 2016

En cette année sainte de la miséricorde, le temps de carême qui s’ouvre à nous revêt un caractère particulier. Je vous propose qu’au lendemain du synode sur la famille nous prenions à cœur de vivre la miséricorde, à partir de trois propositions.

Retrouvez tous les horaires en bas de cette page.

1 - Un moment de vie familiale, pour vivre la miséricorde en famille.

 


2 - Une démarche personnelle, pour vivre la réconciliation, pour gouter la joie du pardon.

 


3 - Un pèlerinage paroissiale, pour vivre la joie de l’indulgence divine. 

 

 

 

 

Au cours de ce carême il vous est proposé :
* Un « Parcours spirituel » animé par Sœur Jacqueline d’Ussel, de la Communauté Saint François-Xavier : « VIVRE L’ANNEE SAINTE DE LA MISERICORDE »
à la lumière de l’Ecriture qui nous éclaire le visage de Dieu « riche en miséricorde pour tous »
à l’écoute et à la suite de témoins de la miséricorde du Christ dans leur vie.
Ce parcours se déroulera sur 4 soirées, pour mieux répondre au Pape François qui nous appelle à « rendre féconde la miséricorde de Dieu autour de nous ».  Dates : du lundi 7 mars au jeudi 10 mars,  de 20h30 à 22h.

* Pour les enfants, une manière d'entrer dans le carême: http://www.theobule.org/saison/cheminer-vers-paques/1.-40-jours-et-40-nuits

Une nuit d’adoration le vendredi soir 11 mars, qui se terminera par  une Eucharistie le samedi matin à 7h. Inscrivez-vous sur le planning pour assurer une présence tout au long de la nuit.

Un chemin de croix tous les vendredi à 12h15

* Tous les dimanches, à 17h : temps d’adoration avec possibilité de confession puis vêpres à 18h

* Des propositions de partage
      1. Soutien aux familles fragilisées: Le cardinal André Vingt-Trois propose aux Parisiens de participer à une       « œuvre  de carême » destinée en cette année 2016 à venir en aide aux familles fragilisées.
 Chèque à l’ordre de : Fondation Notre Dame – Familles fragilisées
      2. Projet Syrie
Chèque à l’ordre de : CCFD Syrie 
      3. Soutien aux étudiants en Irak
Chèque à l’ordre de : Œuvre d’Orient – Étudiants Irak
      4. Projet de construction d’une église pour la Capilla Cristo Redentor Pérou
Chèque à l'ordre de : Paroisse de l'Immaculée Conception

 

1 - Vivre la miséricorde en famille.

Une proposition simple : vivre un repas ou un moment de rencontre en famille - parents et enfants - en osant se dire « Pardon », « Merci », « S’il te plait ».

N’entrez pas dans cette démarche sans avoir réfléchi et prié pour savoir comment et quoi exprimer, sans colère, avec bienveillance, souci de faire grandir.

Nous le savons nos relations sont marquées par des blessures, des mésententes, des incompréhensions, des conflits. Osons un geste qui demande, qui propose un chemin de réconciliation en dénonçant un mal pour construire un chemin d’entente.

Les parents le comprennent aisément, leurs enfants doivent être encouragés, remerciés. Le bravo que nous savons dire à un jeune qui se lance, osons le dire à chacun, pour nous édifier les uns les autres. Bref, se dire et redire que l’on s’aime et que nous avons de l’importance les uns pour les autres.

L’autre peut avoir besoin de mon aide mais la relation grandit quand je commence à avoir besoin de l’autre. Osons exprimer un « S’il te plait » pour unifier nos projets, nos vies.

Bref, sachons exprimer des encouragements, des reproches, des désirs pour que nos relations familiales deviennent plus vivantes, plus unies, plus joyeuses.

Ce qui est vrai de la famille, l’est encore plus pour le couple. Prenez le temps de vous asseoir et revoir votre projet de couple et de famille.

Je pense aussi à vous qui  n’êtes peut-être pas concernés par ce vivre en famille. Vous n’êtes pas seuls, vous n’êtes pas isolés. Vous avez peut-être le sentiment de l’être, mais autour de vous, vous avez des amis, des voisins, des aides, des collègues, des commerçants ; ils ont besoin aussi de vous et des ces trois paroles. Des reproches parfois, mais surtout de vos « Merci » et de vos « S’il vous plaît ». Renouer avec une vieille relation par téléphone peut être un vrai bienfait, osez-le même si c’est difficile et que le pardon ne vous semble pas possible.

 

2 - Goûter la joie du pardon

En cette année de la miséricorde, osez vous tourner vers Dieu notre Père et implorez la bonté de Dieu qui nous relève de nos péchés. Faites-le pour vous, faites-le pour l’Église, faites-le pour le monde, notre temps éprouvé par la violence a besoin de la miséricorde de Dieu.

Laissez-vous envahir par cette miséricorde en recevant le sacrement de la réconciliation lors de la journée du pardon, le mercredi 16 mars à l’église du Saint Esprit ou bien lors des nombreux temps de confession organisés à la paroisse, en semaine ou le dimanche pendant l’adoration du Saint Sacrement.

 

3 - Vivre la joie de l’indulgence divine

C’est un fait,  Dieu pardonne. Mais mon geste de violence a bien entrainé une blessure. Mon geste a bien des conséquences et cela demande du soin, du temps, au moins pour guérir. Ma malfaisance a une conséquence pour l’Église, pour le monde, j’y ai semé ma violence. Ne doutons pas de l’accueil inconditionnel de Dieu, mais ne pensez-vous pas qu’il faille se préoccuper du corps blessé ? C’est ainsi que l’Église nous invite à prendre soin de la communion des saints, par une démarche de pèlerinage, en réparation de nos péchés personnels et collectifs.

Ce pèlerinage nous le vivrons pour

  • nous remettre en route avec les autres,
  • affirmer avec les autres notre foi,
  • nous ouvrir aux autres par un actes de réparation, de charité,
  • prier pour les intentions que nous confie le Saint Père
  • décider d’une ascèse pour grandir comme enfant de Dieu

 

En nous rendant à la Cathédrale Notre Dame de Paris, le samedi 2 avril, nous nous associerons à l’ensemble des pèlerins, nous passerons par la Porte Sainte. Exprimant notre désir d’entrer ensemble dans la Cathédrale comme nous voulons entrer ensemble dans une même vie de Foi plus authentique. Au chœur de la Cathédrale nous célébrerons une messe, rendant grâce à Dieu pour son œuvre de miséricorde.

 

Faites-nous part de votre expérience et de vos témoignages: immaculeeconception.partage@gmail.com