Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse de l'Immaculée Conception
Menu

Joël Joly, Diacre

« Choisir d’être choisi » : c’est par cette belle formule que Joël résume son entrée dans le diaconat voilà près de dix ans ; et témoigne de la force et de l’humilité de son engagement.

 

Fils d’une famille catholique de l’Aube, Joël n’est toutefois pas baptisé à sa naissance, son père désirant lui laisser le libre choix de sa religion. Il en ira de même pour ses six frères et sœurs. Ce n’est que bien plus tard, à l’âge de 30 ans, qu’il recevra ce sacrement.

Entretemps, il s’est marié – religieusement bien sûr –, mais en l’absence de baptême, l’union n’est pas sacramentelle. C’est pour « réparer » cela, mais aussi pour être spirituellement en accord avec lui-même, avec son épouse Lucienne (catholique pratiquante) et avec son premier enfant qu’ils ont fait baptiser, qu’il entreprend la démarche du catéchuménat. Il commence ainsi sa préparation avec le Père Cuche à l’Immaculée conception et la poursuit à Notre-Dame de la Nativité de Bercy. Trois ans plus tard, Joël entre ainsi dans la grande famille de l’Église.

Les choses auraient pu en rester là pour cet ingénieur, laïc parmi les laïcs, sans l’interrogation en apparence innocente que lui pose un jour Jean-Louis Ducamp, le curé de sa paroisse : « Dis-moi, Joël, n’as-tu jamais pensé au diaconat ? » Non, il n’y a pas pensé et la question l’étonne tout au plus. Joël rencontre alors Yves Legrand, diacre aux Quinze-Vingt, avec qui il sympathise et qui lui dit chercher quelqu’un pour s’occuper du catéchuménat. Pendant 15 ans, avec son épouse, ils seront responsables du catéchuménat de Notre Dame de Bercy, et amèneront jusqu’aux sacrements de l’initiation chrétienne près de 70 catéchumènes. Mais Joël n’est pas prêt et les choses en seraient une fois encore restées là sans un événement majeur à venir.

Au cours d’une nuit d’adoration au Sacré-Cœur, lors d’une retraite avec son épouse, Joël reçoit une invitation en forme d’ordre de la part du Christ : « Viens avec nous, viens avec moi ».

Joël repense au diaconat sans songer encore s’engager dans cette voie. « J’ai résisté trois ans », dit-il, « jusqu’au jour où le Christ m’est apparu, insistant : « Il faut que tu choisisses. » Là, j’ai choisi d’être choisi. Ma femme me confia peu après que quelque chose émanait de moi en cet instant, dont elle avait été le seul témoin. »

Peu après, Joël prend rendez-vous avec Pierre Protot, curé de Notre-Dame de la Nativité de Bercy, pour lui faire part de son aventure. À son arrivée, celui-ci lève la main : « Inutile de parler, je sais ce que tu es venu me dire », et il fait le geste de l’étole diaconale.

Appelés en 2004 (le discernement s’effectue en couple pendant ces 3 ou 4 années) Joël est ordonné en 2008 par Mgr Vingt-Trois,  nommé à l’Immaculée conception en 2008,  puis à Notre-Dame de Bercy en 2014, avant de revenir dans notre paroisse en 2016.

Diacre permanent sans affectation précise, Joël Joly peut indifféremment célébrer baptêmes, mariages et obsèques, et assumer toutes tâches utiles à la communauté. Son credo : « être à l’écoute et au service des autres et de la paroisse ». Il est également aumônier du Mouvement chrétien des Retraités depuis 8 ans.

Créé en 1960 par des retraités soucieux de briser les solitudes, ce mouvement est aussi l’occasion d’un cheminement spirituel commun articulé autour d’un thème prédéfini : L’Homme nouveau (dans les pas du Christ) pour le cycle 2016-2017.

Réunion un jeudi par mois, suivie par un goûter fraternel 

 

Permanence : les mercredi de 16h à 18h au secrétariat de la paroisse (renseignements au 06 13 03 59 49)

 

Note : Si Joël Joly n’apparaît pas dans le Guide pratique 2016-2017 de la paroisse, c’est qu’il a rejoint l’Immaculée conception après la mise sous presse de cette brochure.