Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse de l'Immaculée Conception
Menu

Engagements de chef scout et guide de France

En prononçant aujourd'hui ton engagement, tu manifestes ta volonté de répondre avec les scouts et guides de France aux appels qui te sont lancés...

 

Texte d'engagement de chef d'Alexy-Laure

 

En préparant mon texte d'engagement j'ai trouvé un texte qui me touche particulièrement et qui m'a fait réfléchir sur ce que c'est être chef. C'est avant tout des sacrifices et des remises en question pour devenir plus fort et plus inspirant pour soi et pour l’autre. J'ai décidé de vous lire alors le texte dans sont intégralité car aucune des lignes écrites par Rudyard Kipling n'est superflue ou surfaite. Les mots sont justes et emplis d'un sens qui me touche particulièrement.

"Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou, perdre d’un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ;

Si tu peux être amant sans être fou d’amour,
Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre
Et, te sentant haï sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre ;

Si tu peux supporter d’entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d’entendre mentir sur toi leur bouche folle,
Sans mentir toi-même d’un seul mot ;

Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère
Sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaître
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur ;
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser sans n’être qu’un penseur ;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage
Sans être moral ni pédant ;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d’un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront ;

Alors, les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire,
Tu seras un Homme, mon fils."

Rudyard Kipling

Ce texte a pour moi un grand thème, l'humilité. Prendre du soit est difficile, pour moi. Mais être chef, avoir une responsabilité importante aux yeux des jeunes, de mes co-chef, des parents et peut être aussi un peu à mes yeux me donne la force de prendre sur moi. Les gens qui me connaissent depuis longtemps le savent, je pense avoir changé depuis ces 3 ans je pense avoir pris sur moi, être devenue une personne plus sage et plus réfléchie dans mes réactions parce que cette responsabilité m'a a appris à l'être.

C'est alors que je décide en toute humilité de prononcer mon engagement chef sous vos yeux et avec beaucoup d'émotion et de bonheur de partager le scoutisme et donc logiquement cet instant avec vous tous.

L'engagement fait partie de la vie scoute, dans chaque tranche  d'âge on est conviés à vivre un tel moment fort. Je pense sincèrement que l'on ne comprend pas la portée de ceux-ci ou encore de l'engagement lui même avant d'arriver à celui-ci. Le plus important à mon sens, car celui-ci relève d'un vrai choix et pas d'une nécessité d'accueil et d'intégration. Mais une chose reste sûre, toutes les promesses qui ont été faites dans une vie scoute sont tellement importantes et élévatrices car elles font parties de la construction de soi.

Après tant de jolis mots vous allez sans doute me demander « mais Alexy-Laure pourquoi toi, aujourd'hui, tu fais ton engagement » ? Je sens que c'est le moment de manifester mon attanchement fort au groupe, au scoutisme, à son esprit, à sa spiritualité et à tous ces éléments qui m'ont construite qui ont fait de moi l'adulte ou la grande enfant que je suis aujourd'hui...

Oui car le scoutisme forge.
Je me souviens de la première fois où je suis venue à SPN, c'était aux guides. Mes parents m'avaient inscrite depuis quelques mois et je ne voulais pas y aller mais alors vraiment pas. J'étais très timide. Je me souviens être arrivée à la salle paroissiale avoir regardé autour de moi et avoir vu les filles avec qui je devais passer cette année. Certains visages m'étaient familiers, comme celui de Marguerite. Je ne voulais pas y aller. Et pourtant nous voici 10 ans plus tard et je suis toujours ici... pourquoi? Parce que j'ai rencontré de magnifiques personnes qui resterons sans doute encore pour un bon bout de temps dans mon cœur et dans ma vie. J'ai fait des choses que je n’aurais jamais pensé pouvoir faire. J'ai ri tout autant que j'ai pleuré mais j'ai aimé ça. Je suis encore là parce que le scoutisme me permet aujourd’hui d'être une meilleure personne.

Aujourd’hui c'est une simple évidence de donner de mon temps libre pour partager ce que j'ai appris. Cette année avec les caravelles et les années précédentes avec les guides. En disant ça, je me rends compte du nombre de nuits courtes passées pour les jeunes en me disant que tout ça valait tellement la peine. Tous ces moments où on prend sur soi en se disant que ça en vaut la peine ! Et bien sûr que ça en valait la peine regardez les belles jeunes filles qui se tiennent devant vous, elles en valent tellement la peine.

Je m'adresse maintenant à vous les caravelles. Croyez le ou non vous me donnez des leçons et m'apprenez tellement de choses. Être chef ce n'est pas être autoritaire et inaccessible... Être chef, c'est être accessible et humble car parfois vos jeunes vous donnent des leçons. De calme, de courage, de maturité insoupçonnée. J'en ai appris des choses de vous ! Et j'espère en apprendre encore mais s'il vous plait pas en Laponie ... Vous êtes celles avec qui j'ai commencé le cheftanat. 3 ans après on se retrouve pour passer une nouvelle année. Le début partait tellement loin. Je me souviens de la première réunion guide où on vous demande de choisir des thèmes. Je me souviens de cette euphorie ambiante. Je me souviens de Guides qui nous demandent de faire des thèmes d'année absurdes comme les arbres. Je me souviens des peurs de chacunes. Je me souviens des départs en camp. Je me souviens avoir demandé aux guides de se dépasser et avoir été impressionnée. Je me souviens de les avoir poussées parfois trop, parfois pas assez. Je me souviens de leur bonheur de l’avoir fait.
Je me souviens des journées bulles, de la matinée duvet. Je me souviens des douches froides qui font que la moindre brise te donne juste envie de rentrer dans ta tente. Je me souviens des mi camps. Je me souviens de leurs doutes de leurs mésententes. Je me souviens aussi de mes co-chefs, Marge , Marguerite, Thomas, Raphaëlle, Soline, Charlotte. Je me souviens de nos complicités des rires dans la tente .
Je me souviens des concerts de ronflements qui t’empêche de fermer l'œil ( n'est-ce pas Arnaud et Marguerite ). Je me souviens avoir regardé les étoiles et m'être sentie toute petite. Je me souviens des venues de Père camille.
Tous ces moments sont la raison pour laquelle aujourd'hui je fais mon engagement. Tout ces souvenirs me donnent tellement de force. Tous ces souvenirs forgent mon engagement.
Je vais finir par m'adresser à toi, Marge:
Apparement ce n'est pas commun de choisir une personne pour porter son engagement chef. Et si on mettait les règles de coté comme on le fait si bien. Margerite je ne te choisis pas comme marraine mais comme compagnon, comme amie. Je te choisis pour continuer à partager scoutisme et vie comme on le fait depuis 10 années.
Je ne te choisis pas parce que tu es la plus stylée de toutes les guides ou de toutes les caravelles.
Je te choisis parce que tu es mon amie. L'une des plus importantes.
Margie je te choisis parce que je sais que toi et moi c'est spécial parce que je sais que les mots sont superflus pour te dire à quel point tu comptes.
Marge je te choisis parce que toi et moi on a vécu et grandi ensemble
Margie je te choisis aujourd’hui pour porter avec moi ce lourd fardeau, euh cadeau, qu'est le cheftainat.
Je choisis d'œuvrer avec toi à mes côtés pour tout ce que le scoutisme nous demande et nous demandera. Je te choisis pour œuvrer en respect avec la loi des scoutes et guides de France.

Texte d'engagement de chef de Marguerite


J’ai promis de faire de mon mieux pour apprendre à vivre avec les autres en faisant ma promesse jeannette, 
J’ai promis d’explorer le monde et développer mes talents avec ma promesse guide, 
Lors de ma promesse caravelle, j’ai promis d’être loyale et honnête.
En Inde, sur une plage non loin de Pondichéry, je me suis engagée à vivre avec énergie et à prendre des initiatives, à me mettre au service des autres. En prononçant cette dernière promesse Jem je savais que je voulais devenir cheftaine.
Aujourd’hui, c’est ma 4ème année auprès des jeunes, 5 camps dont 3 avec vous toutes ici, plus de 2000km à travers nos plus belles régions de France, 2 grands jeux mythiques même si les panthères n’ont pas gagné…Les grands jeux ahlala quelle aventure. C’est l’exemple en 3 jours de tout ce que le scoutisme peut apporter à des jeunes. On vous voit partir le matin, on vous voit revenir 3 jours après et vous êtes toutes changées. Alors oui c’est de la marche, c’est dans un cadre ludique, vous mangez des flageolets froids (et encore ça c’est du luxe) mais je trouve que c’est ce qui illustre magnifiquement bien quelques passages de la loi scoute « Aller au devant des autres et tisser des liens de fraternité avec les scouts et guides,  Employer ses ressources avec sagesse, Affronter les difficultés avec optimisme, Vivre avec énergie et prendre des initiatives ». Et à la fin de ces grands jeux, on voit, en tant que chef, que notre engagement est vraiment quelque chose de fabuleux pour nous. Alors oui j’ai pris l’exemple du grand jeu mais je pourrais dire la même chose avec un camp itinérant aussi. Ou une journée d’Olympiades, mais ca faisait plus SPN de dire les choses comme ça. L'idée de raconter ça c’est de garder ces moments là, comme des moments de joie en fait. 
On m’a donné l’envie d’être cheftaine. Angéline, Julie, Anne-Laure, Inès et pleins d’autres encore, mais aussi vous, Marie-Ange, Joseph, Alexis, Arnaud, Nico et Lucas, Alexy-Laure, vous avez porté et confirmé ce projet. Et ça, ça existera toujours. Pour moi vous êtes comme une fratrie en quelque sorte. Bien sur que c'est amical. Mais quand tu es chef tu vis les mêmes choses, tu te poses les mêmes questions, tu vis en communauté. Fratrie aussi parce qu’il y  a un intérêt général. L’intérêt des jeunes et de SPN à toujours été au dessus des intérêts individuels. On se bat pour le blason familial en fait. On savait dès le début qu'on pouvait compter les uns sur les autres pour vivre une expérience qui nous fasse du bien. On s’est beaucoup rencontrés sur ce projet. On s’est éclatés. Il y en a qui ont senti qu’il fallait faire une pause et on sait tous qu’on va en faire une. Et, il y a ce sentiment d'avoir vécu quelque chose de très fort et d'être allés au bout. Mon engagement n’est pas le bout mais un nouveau départ. Je suis cheftaine parce que le scoutisme est un endroit dans ma vie où en fait je suis vraiment libre. 
S’engager c’est, la seule manière de pouvoir construire du sens à sa vie,
S’engager, c’est difficile, car s’engager c’est d’abord croire.
Croire en soi, croire aux valeurs pour lesquelles on veut s’engager. 
Aujourd’hui, je peux le dire, je crois. Je crois en la progression personnelle de chaque jeune, car je l’ai vu. Je crois au sens de l’effort car je l’ai vécu. Je crois en l’amitié d’équipe fondée par des projets car elle dure. 
Alors bien sur, sur mon chemin de cheftaine, il y a eu des crevasses à franchir, des rivières à traverser, j’ai pu trébucher mais je n’ai jamais été seule, Alexy-Laure, Thomas, Arnaud, Nico vous étiez à côté de moi vous m’avez pris la main et je me suis toujours relevée.
Ca fait 4 ans que je vis cette histoire avec toi Alexy-Laure et c’est pour ça que j’ai décidé de vivre ce moment à tes côtés. Je ne pensais pas qu’on irait jusque là ensembles toutes les deux. Et pourtant on l’a fait. On a su tout donner ensembles aux moments où il fallait tout donner, on a su faire des trucs désagréables en s’amusant, on a su galérer et galérer et galérer mais en rigoler à la fin. Et bien je te propose de continuer à galérer ensemble et à continuer de folichonner ! 
Ca fait 4 ans que je vis cette histoire avec vous les cara, mais je m’adresse aussi à vous, Mathilde et Raphaëlle Gaëlle et Marie. 
Vous m’avez donné beaucoup, gardez en pour vous. De la bonté, de la rage, de la fierté. 
Allez de l’avant et que rien ne vous arrête. 
Je souhaite que mes efforts vous donnent envie d'avancer,
Je veux vivre mon scoutisme de telle sorte vous ayez envie de me suivre…
A votre grandeur, merci pour tout. 
Baden Powell disait « Dieu nous a placés dans ce monde pour y être heureux et pour y jouir de la vie ». J’ai un mandat de cheftaine très heureux et je voudrais que vous puissiez en dire autant, chacune de vous. 
Aujourd’hui mes engagements sont fragiles dans ma vie de tous les jours. Alors, peut-être, par un matin d’une triste journée, je me dirai : « A quoi bon tout cela ?... », et puis je me souviendrais qu’un soir, dans ce bois, à l’heure où les clartés se voilent, où les bruits s’apaisent, au milieu de vous qui avaient le même idéal que moi, j’ai promis de vivre avec les valeurs du scoutisme que j’ai reçue.  
Je m’engage à me donner jusqu’au bout, je soutiens ce que tous ensemble nous avons réalisé, et ce que nous allons encore réaliser, 
Je m’engage à vivre en vérité avec les autres et moi-même, à témoigner que l’œuvre de la création se continue jour après jour dans ma vie et mes activités, 
Le scoutisme est un défi, faisons-lui face.
Le scoutisme est une richesse, conservons-la.
Le scoutisme est un jeu, jouons-le.
Le scoutisme est une aventure, osons-la !
Marguerite