Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse de l'Immaculée Conception
Menu

Rencontre avec Soane

Soané est séminariste à la paroisse et référent de la communauté wallisienne.

Séminariste originaire de Wallis, Malivao Soane vit à Paris depuis cinq ans. Dans la foulée du Père Gabriel qui, l’an passé, rassembla la communauté wallisienne à la Paroisse, il anime des rencontres chaque week-end avec ces Français du bout du monde.

Très impliqué dans la vie associative de son île natale, notamment en direction de la jeunesse, ce cadre d’un hypermarché local n’avait initialement pas l’intention d’entrer dans les ordres. L’exercice de sa profession et son investissement social quotidien occupaient largement son temps. Œuvrer à l’amélioration de l’existence matérielle de chacun suffisait alors à sa vie. Il est vrai qu’il y avait beaucoup à faire tant pour soutenir sa famille que pour aider jeunes dans leurs loisirs – en développant des projets culturels, sportifs et sociaux – et les moins jeunes dans leur travail – ouverture d’un magasin dédié à l’artisanat local, création d’une coopérative des produits de la pêche et de l’agriculture, etc. Le tout parfois au détriment de sa vie professionnelle submergée par la multiplicité de ces activités parallèles.

Tous ces gens, il les retrouvait dans le cadre de la paroisse, les jeunes notamment avec il fonda une chorale. À Wallis en effet, contrairement à la métropole, l’Église et l’État ne sont pas « séparés » mais complémentaires. À preuve la délégation donnée à l’enseignement catholique pour assurer la charge de la scolarité publique.

Émerveillé par le travail effectué par le prêtre local, il prend peu à peu conscience que son engagement social ne constitue pas une fin en soi. Il lui manque une dimension : celle du spirituel. C’est ainsi qu’il sent monter en lui l’irrésistible appel à la prêtrise, transfigurant le don de soi à l’autre en dédicace à Dieu.

Si l’appel est évident, sa concrétisation est plus difficile, car cela implique pour lui de prendre distance par rapport à sa profession, à ses activités et à sa famille. Mais fort de sa vocation, Malivao Soane s’envole pour Paris où l’attendent six années de séminaire. Six années d’études pour découvrir pleinement l’Évangile – « L'homme ne vivra pas seulement de pain mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu » (Matt. 4,4 ; Deut. 8,3) –, analyser le sens profond des Écritures, réfléchir sur les philosophies de l’existence et intégrer enfin l’expérience de l’implication sociale à la foi et à l’engagement missionnaire que sous-tend la prêtrise. Car son désir le plus cher est de répartir à Wallis pour transmettre, partager et vivre cet élan spirituel aux îliens en mal de catéchèse.

Tous nos vœux l’accompagnent en cette période de Noël pour que l’animateur devienne bientôt pasteur.

 

O.G.